Guide du candidat 2017

Délais et conditions d’inscription

Les inscriptions sont ouvertes du 15 mars au 8 juillet 2016 minuit.

Chaque candidat ayant déposé son dossier sera reçu en entretien individuel par le directeur aux dates suivantes : Vendredi 29 avril ; Vendredi 20 mai ; Vendredi 24 juin à un horaire communiqué par Internet. Seront traités par session SKYPE, aux mêmes dates, les étudiants résidant en province (hors région parisienne) et à l’étranger. Le candidats se muniront d’exemplaires de travaux (dossiers et mémoire) réalisés antérieurement lors de l’entretien individuel.

Il est recommandé de lire attentivement le guide suivant, avant de télécharger le formulaire d’inscription ici.

Nature du diplôme canonique

Le Master 2 géopolitique et sécurité internationale est un diplôme canonique délivré par le Saint-Siège de Rome. Il est reconnu comme diplôme délivré par un Etat européen signataire des Accords de Bologne et suit la réforme LMD. Mais il n’est pas considéré comme diplôme d’Etat par le ministère français de l’éducation nationale et de la recherche, au titre de la présentation à un concours de la fonction publique française.

Les étudiants souhaitant préparer les concours exigeant un niveau M2 doivent donc disposer d’un autre diplôme d’Etat du niveau requis.

Frais pédagogiques

De 6 260 € à 4 140 €. L’ICP adapte ses tarifs aux situations de ressources de chacun, consultez le site icp.fr pour connaître votre tranche tarifaire.

Attention ! A cette somme, il convient de rajouter 450,00 Euros de frais de stage en début de formation. Le stage est le premier lieu de rencontre avec des employeurs potentiels, dans le cadre d’une formation aux techniques d’intervention civile de paix. Des formateurs de grandes organisations non gouvernementales de médiation (américaine et britannique) viennent sélectionner des candidats sur place pour des programmes en cours ou en préparation. La présence au stage est obligatoire.

Profils principaux recherchés pour l’année 2016-2017

Le Master forme, entraîne et perfectionne plus particulièrement aux fonctions de rédacteur-analyste en centre-opération pour organisations non gouvernementales de médiation, entreprises de sécurité et de soutien à la défense (ESSD), institution nationale ou internationale de défense ou de sécurité. Il prépare pour les zones géographiques dans lesquelles les opérateurs économiques français ou européens sont exposés à des risques importants (Afrique, Proche et Moyen Orient, Amérique Latine).

Professionnels en reconversion : VAE et VAPP.

Si vous êtes professionnel et souhaitez vous réorienter vers les métiers de la sécurité internationale, votre expérience peut être valorisée, surtout si vous avez couvert des zones géographiques préalablement citées. De même, la Faculté vous accompagne dans la préparation de vos dossiers VAE ou VAPP, le cas échéant.

Linguistes arabisants, russophones, germanophones.

Si vous êtes sociologue, anthropologue, spécialiste d’une zone géographique (résidence, liens familiaux, de travail), si vous maîtrisez une langue rare (arabe littéraire, farsi, mandarin, russe, kiswahili, etc.) n’hésitez pas, vos compétences peuvent être valorisées et directement utilisées à la sortie du Master, pour peu qu’elles s’attachent à une région dans laquelle les opérateurs économiques et institutionnels nationaux sont engagés. De même, si vous maîtrisez bien l’Allemand, il existe de réelles possibilités professionnelles en Afrique francophones pour le compte d’ONG allemandes.

Etudiants diplômés en sciences politiques.

L’expérience accumulée depuis plusieurs années montre que dans l’environnement professionnel actuel, les formations dispensées par les IEP préparent mieux les étudiants aux différentes tâches de base de l’analyse que sont :

  1. Les préparations de dossiers et notes de synthèse, qu’attendent les partenaires-clients du Master ;
  2. Les techniques du mémoire de recherche opérationnelle ;
  3. La maîtrise des langues étrangères courantes (anglais, allemand, espagnol, portugais).

Ces acquis autorisent l’équipe pédagogique du master à se concentrer sur les apprentissages et les acquis techniques professionnels propres à la formation, laquelle ne dure pas plus de neuf mois. Les débouchés deviennent alors plus faciles pour les diplômés européens, dans un environnement hautement concurrentiel.

Etudiants souhaitant créer leur entreprise de conseil.

Les étudiants plus particulièrement originaires du continent africain ou d’Amérique latine sont bienvenus au sein de la formation. Ceux dont le projet professionnel consiste à créer une entreprise de conseil ou de veille stratégique seront assistés dans la réalisation de leur objectif ; notamment dans la préparation fonctionnelle de leur centre d’analyse opérationnelle. Des ateliers méthodologiques sont spécifiquement dédiés à cette tâche. Les profils recherchés en priorité sont dans l’ordre, des politologues, économistes, géographes, juristes.

Pour tout renseignement, cliquez sur la rubrique “Une question” ?