Mutations institutionnelles et défis de la paix et de la sécurité en Afrique contemporaine

Module de rattachement : géopolitique des relations internationales.

  • Cours de 28 heures, dispensé en session bloquée.
  • Second semestre universitaire, lors de la venue de cet enseignant à Paris.
  • Intervenant : Christian Edmond Bepi POUT.
  • Contact : cebpout@yahoo.fr

Présentation du cours.

Depuis la fin de la Guerre froide, l’Afrique a été secouée par de nombreuses crises  plus ou moins violentes,  dont la gestion a constitué pour la communauté internationale autant de défis complexes à réaliser en s’impliquant directement ou indirectement dans des processus de reconstruction d’Etats affaiblis ou en totale décrépitude.

Dans le même temps, l’Afrique apparaît aux yeux de nombreux observateurs comme un continent d’avenir du fait de sa population et de ses ressources naturelles. Il apparaît indispensable pour tout aspirant à une carrière internationale de s’approprier objectivement les grilles d’analyse de la scène africaine, qui, à travers le prisme des questions de paix et sécurité, se donne à voir dans son besoin de s’inscrire plus positivement dans l’histoire mondiale des cinquante prochaines années.

Ce cours est structuré pour présenter, dans une perspective particulière, un panorama sécuritaire tel qu’il émerge de l’observation des dynamiques et logiques des différentes catégories d’acteurs sur les théâtres d’opération en Afrique au Sud du Sahara. L’objet de ce cours s’est construit sur la volonté de faire comprendre à quel point la dynamique d’intégration régionale en Afrique a été la source d’une redéfinition des stratégies collectives dans le domaine de la sécurité mais aussi d’un réajustement d’une architecture de paix et de sécurité.

Objectifs de l’enseignement

Au terme des différentes sessions, les participants devraient être capables :

  1. de présenter l’évolution des relations internationales africaines du point de vue de la construction d’une sécurité collective au plan régional ;
  2. d’identifier les défis et enjeux actuels autour de la problématique de la paix en Afrique sub-saharienne ;
  3. de réfléchir de façon méthodique et rigoureuse sur les besoins en renforcement des capacités et formuler des stratégies pour améliorer l’efficacité des interventions des organisations clés ;
  4. de faire face à la nécessité d’adapter le champ théorique au nouveau contexte de sécurité de l’Afrique contemporaine.
Publicités