L’attaché de défense en Ambassade par le Colonel PRIGENT de l’IHEDN (rencontre professionnelle)

Des stagiaires au sein des missions militaires françaises en ambassade

Le conférencier et son auditoire.

Le conférencier et son auditoire.

Depuis plusieurs années, les étudiants-analystes de la formation sont encouragés à prendre des responsabilités et à présenter des dossiers auprès des missions militaires à l’étranger ; ouvrant ainsi aux lauréats des séjours de six mois à Washington, Tel-Aviv, le Caire, Hanoï et Tokyo. Il devenait donc naturel de présenter la mission militaire et son chef : l’attaché de défense auprès de l’Ambassadeur. Le Colonel Eric PRIGENT, chef du bureau des séminaires de l’Institut des hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN) nous a fait part de son expérience, le 18 novembre 2014.

Un représentant de l’EMA et un conseiller de l’Ambassadeur

L’attaché de défense est un officier supérieur représentant de l’état-major des armées, assumant le rôle de coordination des affaires de défense sous l’autorité de l’Ambassadeur, dont il est le conseiller pour ce domaine. Dans les ambassades les plus importantes, cette fonction peut être tenue par un officier général. L’attaché de défense dispose du statut de protection mis en place pour les diplomates. Le Conférencier a donc présenté les différents rôles et missions de l’attaché et la manière dont s’organise les tâches de la mission militaire.

Le conférencier nous a fait part de la sa longue expérience dans les Balkans ; zone géographique dans laquelle il a tenu a peu près tous les postes d’attaché de défense depuis la fin de guerre civile en Ex-Yougoslavie. L’accent a été porté sur la qualité humaine et l’esprit d’initiative indispensables à cette mission de contact avec les différents acteurs institutionnels locaux. La connaissance de la langue et de la culture constitue également un atout indispensable dans la création de liens de confiance suffisant pour traiter d’affaires de défense et de sécurité sensibles avec les autorités locales et le monde de l’industrie.

Les auditeurs ont été instruits des capacités et qualités requises pour des postes de rédacteur que de jeunes collaborateurs auront à assurer sein de la mission.

Au final, la conférence a permis de faire découvrir un organisme fort peu connu, mais qui offre une expérience formatrice certaine et reconnue pour celles et ceux qui disposent de la possibilité d’y faire un séjour.

Nos sincères remerciements à l’intervenant pour sa disponibilité.

Pour en savoir plus :

une dossier du Geneva Center for the Democratic Control of the Armed Forces (DCAF) présentant un historique et une étude comparative des attachés de défense : 2007-DCAF-fiche-technique-attaché-de-défense

Publicités
Cet article, publié dans Conférences professionnelles, Vie du Master, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.