Les nouveautés de la rentrée 2014-2015 : HIS et OPR !

Hoplon International Survey

Hoplon International Survey

L’année universitaire 2014-2015 sera l’occasion d’installer de nouvelles innovations pédagogiques au sein du master 2 GSI afin d’approfondir la professionnalisation des savoir-faire techniques et des compétences propres à l’analyste de centre opération.

Création de Hoplon International Survey (HIS)

Un analyste sans société est comme un poisson hors de l’eau. Il happe beaucoup d’air pour peu de résultat. Il convient donc de le mettre « dans le bain » professionnel. Pour ce motif, une société vient d’être créée par le Master pour organiser une partie des enseignements autour des besoins opérationnels d’une entreprise. Hoplon International Survey (HIS) est une société fictive mais offrant toutes les fonctionnalités d’une entreprise de  conseil et d’analyse de risques pour des clients opérant ou devant opérer en zones de conflits (Afrique, Amérique latine et centrale, Proche et Moyen-Orients).

On y trouvera donc un ensemble de postes de rédacteurs et d’analystes attachés à l’observation d’une zone  géographique particulière. Les équipes constituées seront chargées de tenir :

  • Une cartographie à jour des centres de compétences régionaux ;
  • Une base de données multi-sources ;
  • Un journal des événements.

Les équipes devront répondre à des « commandes » de clients :

  • Note d’alerte documentaire ;
  • Dossiers pays ;
  • Evaluation de situation locale de sécurité ;
  • Constitution, façonnage et présentation d’un dossier de réponse à un appel d’offre pour une étude technico-opérationnelle.

Le respect des délais et du contenu du cahier des charges qualité fixé par les « clients » fera l’objet d’une évaluation toute particulière.

Les Observatoires des Périls Régionaux (OPR)

Les équipes internes à HIS seront réparties en observatoires des périls régionaux. Ces OPR constituent des centres d’analyse de régions géographiques « chaudes » dans lesquelles la France et ses opérateurs économiques ont des intérêts.

Trois OPR sont ouverts :

  • OPR-Monde arabe – Maghreb (MAM) ;
  • OPR-Bande Sahélo-Saharienne (BSS) ;
  • OPR-Golfe de Guinée (GG).

Les OPR ont pour mission  de suivre les questions de sécurité par pays et par zone géographique cohérente ; de reconstituer les organisations combattantes et leurs stratégies ; d’analyser les réactions et initiatives des acteurs locaux et internationaux destinées à les contrer. Les analystes de la promotion y sont répartis en priorité par référence à leur projet professionnel, leur capacité linguistique et l’orientation de leurs travaux (mémoire).

Il est évident que plusieurs pays peuvent faire partie de plusieurs observatoires : le Niger, le Mali, le Tchad peuvent être inclus dans les OPR-MAM et BSS. Le Nigeria clairement orienté GG est aussi concerné par la portion sud de l’OPR-BSS.

Il ressortira de la compétence et de la clairvoyance des équipes d’analystes d’échanger entre OPR pour reconstituer les liens inter-organisationnels qui s’imposent. Savoir constituer des équipes ad hoc pour répondre à une tâche particulière ou une commande spécifique fait aussi partie du métier. Nous verrons bien comment les uns et les autres s’adaptent.

Suivant l’évolution des événements et le mûrissement des projets professionnels des étudiants, d’autres OPR peuvent être inaugurés dans le courant de l’année.

Publicités
Cet article, publié dans Afrique, Vie du Master, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.