Convention académique Ecole de guerre – Institut catholique de Paris

Signature convention Ecole militaire 016Le 9 novembre 2012, dans les locaux de l’Institut Catholique de Paris, une convention de partenariat académique a été signée avec l’Ecole de guerre. Participaient à l’événement, Monseigneur Philippe Bordeynes, Recteur de l’ICP, Monsieur Laurent Teissier, Vice-recteur académique, Madame Sylvie Bukhari-de Pontual, Doyen de la Faculté des sciences sociales et économiques, Monsieur Jean-Jacques Patry, directeur du master géopolitique et sécurité internationale. L’Ecole de guerre était représentée en la personne de son Directeur, le Contre-amiral Marc de Briançon, accompagné du Colonel Thierry Noulens, chargé de communication.

Une convention thématique orientée sur l’éthique et la paix au XXIème siècle

Bien qu’appartenant à des domaines spécifiques et relevant d’autorités différentes, les deux institutions partagent le même souci de rigueur dans la formation de personnels et de cadres activement engagés dans le monde contemporain. Cette responsabilité exigeante impose en permanence une évaluation des outils pédagogiques et de leur adaptation aux réalités extérieures ; d’autant plus que les promotions de l’ICP et de l’Ecole de guerre sont ouvertes à de nombreux étrangers. Il n’était donc pas illogique de croiser les expériences.

L’autre constat concerne la dimension morale de l’action. Il serait vain de considérer une formation comme achevée en la limitant à l’adjonction de connaissances ou savoir-faire techniques ou pratiques. La recherche du sens de l’action n’est pas un vain mot : qu’il s’agisse d’un jeune diplômé en théologie, dans les métiers du développement durable, de l’enseignement, de la médiation, du politique, de la solidarité et de l’action humanitaire, de la sécurité internationale. A cet égard, les domaines de la la recherche sur la paix, les questions d’éthiques revêtent une importance capitale, relevée par les deux institutions.

Croiser des expériences et des parcours

La convention académique fournit un cadre adapté aux échanges d’expériences pédagogiques et à la confrontation des parcours. L’organisation de séminaires, la visite de professeurs et d’enseignants, le parrainage d’étudiants et de stagiaires dans des programmes de recherche constituent la trame à tisser dans prochaines années.

En ce qui concerne plus particulièrement le master GSI, les étudiants de la promotion 2012-2013 bénéficieront du parrainage d’un stagiaire étranger de l’Ecole de guerre, en visite en France, pour approfondir les connaissances des sociétés et des pays sur lesquels ils travailleront ensuite, en qualité d’analystes. C’est un commencement…

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.