Droits de l’homme au Népal: tournée européenne de Kashiram Dunganav (témoignage)

Maître Kashiram Dungana au centre

Kashiram Dungana, avocat népalais et Directeur de l’agence d’Advocacy forum dans la province de Bardiya est un actif défenseur de la cause des droits de l’Homme dans son pays. Il est intervenu le 17 novembre dernier, à l’occasion de sa première tournée européenne. Peace Brigade International France accompagnait le déplacement de cette personnalité pour l’occasion, au sein de l’ICP.

Le Népal a connu entre 1996 et 2006, les affres de la guerre civile entre une insurrection d’inspiration maoiste et des institutions nationales monarchistes en déliquescence. Selon les estimations faites par des organisations non gouvernementales, environ 13.000 personnes ont été victimes directes des affrontements, 100.000 à 150.000 autres étant déplacées dans leur propre pays. D’après l’intervenant, le processus de paix en cours reste d’application délicate. Le sort de milliers de disparus et la question de la responsabilité des coupables demeurent pendantes. Il faut donc accompagner les victimes dans leurs démarches réparatrices auprès des autorités, alors même que certains auteurs d’exactions occupent des postes importants dans la police, l’armée ou les institutions officielles. Un travail de terrain est nécessaire pour informer les populations de leurs droits et les aider à constituer les dossiers pour une action en justice. L’accompagnement dans les commissariats constitue la première étape, sans laquelle il ne saurait y avoir déclenchement de l’action publique. Maître Kashiram Dungana a souligné l’absolue nécessité d’impliquer des associations étrangères pour aider au processus d’accompagnement par les organisations locales.

Pour en savoir plus, un dossier très complet sur la nature et l’évolution du conflit au Népal est disponible sur le site de l’International Crisis Group. Le projet Népal de soutien aux défenseurs du respect des droits de la population est accessible sur le site de Peace Brigade International France.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité géopolitique, Conférences professionnelles, non-violence, Vie du Master. Ajoutez ce permalien à vos favoris.